Rechercher
  • mathilde.lrt

La grossesse "Bien-être pour Bien naître"


La grossesse est un état particulier de bouleversement pour la mère, mois après mois elle évoluera sur différents plans : structurel, postural, hormonal, liquidien et émotionnel.

Favoriser la physiologie est le principal but de l'ostéopathe.

Cela implique un suivi durant toute la grossesse pour une prévention efficace et une préparation à l’accouchement à la fois pour la mère ainsi que pour l’enfant.

Quand consulter un ostéopathe ?

Dans le cadre d’une grossesse normale une séance par trimestre est préconisée (il est conseillé de consulter à partir du deuxième trimestre).

En cas de symptômes plus spécifiques le nombre de séance est adapté en fonction des besoins.


L'adaptation des techniques ostéopathiques pendant toute la durée de cette période apportera du confort à la mère, ré-harmonisera sa structure et aidera ainsi l'enfant à se développer correctement en lui donnant plus de liberté.

L’ostéopathie permet aux futures mamans de vivre une grossesse harmonieuse et de soutenir dans les meilleures conditions l’être en devenir.


L’ostéopathie enceinte : pour quels maux ?

Nombreux sont les inconforts que l’on peut ressentir durant sa grossesse, on trouve par exemple :

  • Les douleurs lombaires : une lombalgie pendant la grossesse peut être vécu comme un vrai fléau. On retrouve également les douleurs aux cervicales (cervicalgies) ou encore au milieu du dos (dorsalgies).

  • La sciatique : le nerf sciatique peut lui aussi faire des caprices, résultat douleur dans le haut de la fesse ou dans la jambe, aigüe ou paralysante.

  • On trouve également les troubles digestifs comme la constipation ou encore les troubles du sommeil (insomnie etc.).


Et pour le post-partum ?

Retrouver la forme après un accouchement passe souvent au second plan. On pense que le manque de sommeil suffit à justifier un état de fatigue, certes normal, mais en grande partie rattrapable. Après l’accouchement, les changements sont tout aussi brutaux que lors de la grossesse : le corps perd un poids conséquent d’un seul coup, les hormones chutent de manière vertigineuse, le tout provoquant douleurs, blocages et dérèglements en tous genres. 

  • Les douleurs installées pendant la grossesse persistantes après l’accouchement (douleur au bassin, aux lombaires, sciatalgie etc.).

  • Les douleurs en lien avec l’accouchement : dues à la position lors de l’accouchement, manœuvres obstétricales, césarienne etc.

  • Les douleurs propres au post-partum : position lors de l’allaitement, difficulté à retrouver une bonne posture etc.

C’est pourquoi il est aussi conseillé à la jeune maman de consulter pour elle après la naissance de son bébé.

En résumé, si vous avez pris l'heureuse décision d'avoir un enfant, l'ostéopathie sera une bonne alternative afin de vous préparer aux changements qui auront lieux durant ces futurs 9 mois.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout